Accueil » A la une, Les cloches d'Atlantis

Les cloches d’Atlantis, Musique électroacoustique et cinéma, Archéologie et histoire d’un art sonore

28 février 2012 No Comment

C’est à l’histoire des inventions sonores au cinéma que nous convie Philippe Langlois, au croisement de la technique, de la musique et du cinéma, dans le sillage des compositeurs et des cinéastes les plus inventifs.

Des dispositifs de sonorisation du cinéma muet aux manipulations du son qui découlent de l’usage de la piste optique, de la fiction aux films documentaires, du cinéma d’animation aux films expérimentaux, un champ ténu de convergence s’élabore où se dessine une forme de préhistoire des musiques électroacoustiques.

Ces expériences ne sont, d’ailleurs, pas sans influence sur la démarche de Pierre Schaeffer lorsqu’il invente la musique concrète et qu’il concrétise sa démarche au sein du GRMC et du Service de la Recherche de l’ORTF qu’il dirige jusqu’en 1975.

Après les années 50, les musiques électroacoustiques ne cessent de gagner une place de plus en plus importante jusqu’à se fondre totalement au sein du dispositif cinématographique et irriguer les principaux courants artistiques du cinéma expérimental et du cinéma d’auteur.

Une manière totalement neuve d’aborder l’histoire parallèle et Underground des musiques électroacoustiques au cinéma à l’issue d’un travail de recherche de plus de dix années.

 

éditions mf, collection répercussion

Comments are closed.