Accueil » Auditorium -cinema, performances, Live-, En vedette, Extrait vid√©o, Fiche de films, Les cloches d'Atlantis, Mus√©e du son

JOURS DE MES ANNEES de Max de Haas (1959)

7 février 2012 No Comment

Le texte et l'extrait vidéo ci-après documentent l'ouvrage de Philippe Langlois, Les cloches d'Atlantis, musique électroacoustique et cinéma archéologie et histoire d'un art sonore, éditions mf, Paris, 1er trimestre 2012.

Ce court-métrage expérimental du réalisateur néerlandais Max de Haas évoque les moments de la vie d'un homme recréés par la magie du souvenir. Réalisé à partir de documents de provenances variées, ce film est composé de plusieurs tableaux : les étapes du jour et de la vie entre la joie et l'insouciance de la jeunesse, la cruauté du monde du travail, l'horreur de la guerre, l'issue finale mise en perspective avec la naissance d'un enfant, perpétuant ainsi le cycle de la vie. Cet assemblage de documents en provenance de diverses sources devient le prétexte pour Bernard Parmegiani d'imaginer une musique de collage dite « musique patchwork », une correspondance musicale adéquate composée donc de plusieurs sources : une composition propre, des extraits d'orgue de Barbarie de Roy DE WAARD et une musique de Michel Legrand.

Après une première collaboration avec le GRMC (Groupe de Recherches et de musique concrète) à l'occasion de son film Maskerage – premier film en 1950 à bénéficier d'une musique concrète signée Pierre Schaeffer, Max De Haas est de retour dans les studios de la musique concrète pour y réaliser la musique de Jours de mes années, aux côtés de Bernard Parmegiani.
Avant même de débuter la composition de son étude de stage en 1961, Bernard Parmegiani se trouve donc déjà confronté à la création sonore pour l'image avec ce film de Max De haas. Une passion qui ne le quittera jamais avec plus de quatre-vingts musiques de films inscrites dans son catalogue.

Ce film a été primé au festival de Cannes en 1960 en recevant la Mention d'honneur.

Cette notice d'information a été coproduite avec l'INA/GRM pour la création de la fresque multimédia – Artsonores – L'aventure électroacoustique, dans la catégorie Films issus du Service de la Recherche de l'ORTF de 1950 à 1975.

Comments are closed.